Revendre sa robe de mariée : quelques astuces et conseils

robe_article_revendreRevendre sa robe de mariée n’est pas une évidence pour toutes les jeunes mariées, cependant, quelques arguments peuvent faire pencher la balance en faveur de la revente.

En effet, revendre sa robe de mariée, c’est :

  • Lui donner une seconde vie.
  • Donner à une future mariée la chance d’avoir une belle robe même avec des moyens limités.
  • Du recyclage, et ça, c’est bon pour la planète.
  • L’occasion de rembourser une partie de vos dépenses ou de dépenser plus sur ce poste en vous disant que vous récupérerez une partie a posteriori.
  • Ne pas la stocker dans un placard, donc un gain de place.

Argument supplémentaire, une fois la robe dans sa housse dans le placard…elle y reste et on n’a jamais l’occasion de la remettre, il faut bien l’avouer.

Vous êtes décidée ? Suivez ces quelques petits conseils afin de la vendre dans les meilleures conditions.

 

1. Cela paraît évident mais…vous devrez vendre une robe propre, donc la première chose à faire est de l’amener au plus vite au pressing. Faites attention à choisir un pressing de qualité en lequel vous avez confiance car vous lui confiez une belle pièce !

 

2. Seconde chose à laquelle il faut penser : la mettre en vente très rapidement. En effet, plus elle sera récente, plus elle sera tendance et plus elle trouvera facilement acquéreur et au meilleur prix. Les collections ou créateurs peuvent perdre rapidement de leur valeur, il est donc conseillé de la mettre en vente quasi immédiatement après le mariage (après une période de réflexion pour ne pas regretter de l’avoir vendue tout de même). Après ce petit délai, on prépare son annonce.

 

3. Mettez une annonce à la fois sur les sites de petites annonces classiques ET sur les sites spécialisés. Cela permettra une plus grande visibilité de votre offre et aura plusieurs avantages :

  • Meilleure estimation du prix par un site spécialisé car il a une bonne connaissance du marché
  • Les ventes sont en général plus rapides sur les sites spécialisés
  • Vous aurez plus de chance de vendre rapidement en multipliant les canaux
  • Vous faites une meilleure vente (niveau prix) en passant par un site de petites annonces gratuites car la mise en vente ne vous aura rien coûté.

Faites attention cependant, avant de déposer une annonce, aux taux de commission demandés par les sites spécialisés, ils sont parfois beaucoup trop élevés et vous aurez l’impression de ne pas avoir une compensation financière suffisante…comme un petit goût d’amertume.

 

4. Le contenu des annonces doit être très précis, il doit répondre à toutes les questions qu’une future mariée peut se poser…ça vous rappelle quelque chose ?

L’annonce doit bien évidemment comporter des photos. Attention à la qualité de celles-ci car une photo un peu floue sur laquelle les détails de la robe n’apparaissent pas ne la mettra pas en valeur…

Petit détail supplémentaire à propos des photos : De voir une photo de la robe portée par une autre dans un contexte réel de mariage peut freiner certaines acheteuses. Il peut être difficile pour elles de s’approprier la robe si elles la voient concrètement sur une autre mariée. En revanche, il n’est pas évident non plus de s’imaginer dans une robe si elle est juste suspendue à un cintre. Le mieux est d’utiliser les photos (selon les droits) du catalogue ou du site Internet de la marque.

Quant au descriptif de la robe, en plus de la marque, du nom du modèle et de l’année, n’omettez pas les détails tels que les mesures, la méthode de conservation, si la robe a été portée ou non… Plus la description sera détaillée, plus l’acheteuse potentielle pourra s’imaginer dans sa robe, ce qui est très important car cela créera l’envie.

Faites attention également à notifier les petits défauts (tâches, accros…) afin d’éviter toute déception lors de la réception de la robe par l’acheteuse.

 

 

Plusieurs secondes vies s’offrent à la robe de mariée, que ce soit la transmission entre les générations (pensez au fait que vous auriez ou non aimé porter celle de votre mère ou de votre belle-mère), la fameuse séance Trash the Dress, la conservation de la robe par vos soins ou la revente de votre robe. Cependant, ce choix doit être mûrement réfléchi car certaines solutions sont irréversibles. Une fois le choix effectué, mettez toutes les chances de votre côté !