Comment choisir sa robe de mariée : 5 conseils essentiels

belle_robe

Vous ne savez pas ce qui peut vous aller, comment choisir parmi tous les modèles proposés, voici 5 conseils essentiels pour faire le bon choix.

 

1/ Définir un budget

Pour celles qui ont la chance d’avoir un budget no-limit, passez directement au conseil n°2 !

Pour toutes les (nombreuses) autres, Mme Rabat-joie ramène sa fraise dès le début mais…il est indispensable de se fixer une limite à ne pas dépasser au risque de devoir tirer un trait sur d’autres postes du mariage, comme des éléments de décoration par exemple ! Quid d’une belle mariée dans une robe sublime mais une décoration un peu mmm… ?

Du site internet généraliste (par exemple, La Redoute) à l’atelier de créateur, chacune trouve son bonheur !

 

2/ Connaître sa morphologie

Non, vous n’êtes pas « mal foutue », mais toutes les robes ne sont pas faites pour vous, même après les ajustements de la couturière !

En général, les femmes connaissent leur morphologie par cœur… combien de fois ai-je répété à Monsieur que non, les pantalons à pince ne sont pas faits pour mes cuisses musclées ? Alors pourquoi les Bride-to-be oublient-elles souvent parfois les principes fondamentaux devant la robe qui les fait craquer ?

Alors pour un petit rappel, quoi de mieux que LA spécialiste de l’image ? Je ne la nomme pas, vous l’aurez reconnue !

Surtout, n’hésitez pas à demander à la conseillère de la boutique. Attention néanmoins au choix de la conseillère, testez-la un peu avec quelques (gentilles) questions pièges du type « Vous pourriez me montrer une robe bustier ? » Alors que vous avez une forte poitrine et des bras plutôt ronds ou « J’aimerais essayer une robe sirène s’il-vous-plaît » Alors que votre taille n’est pas marquée (morphologie en H) ou que vos hanches sont belles, mais bien trop larges pour une robe sirène !

Au-delà de votre morphologie avec vos atouts et petits complexes, votre façon de bouger peut également influencer la conseillère dans le choix de ce qu’elle vous présentera alors soyez la plus naturelle possible face à elle.

 

3/ Le type de mariage

Faites attention à ne pas tomber « en amour » avec une robe qui ne collerait pas du tout avec le type de cérémonie que vous planifiez…Vous pourriez vous sentir décalée et très mal à l’aise, ce qui n’est pas vraiment le but de la journée !

Une magnifique robe de princesse serait un poil décalée lors d’une cérémonie civile intimiste entre témoins et mariés, comme le serait une robe courte, décolletée et moulante dans un lieu de culte.

Attention également au côté pratique de la journée, si vous arrivez en tuc-tuc, une robe vaporeuse sera inappropriée, tous comme une longue traine en plein champs !

 

4/ Le thème du mariage

Dans la continuité du petit 3, le thème du mariage doit lui aussi être respecté pour éviter tout décalage.

Une robe de mariée bohême-chic dans une ambiance graphique ? Mmmm… les invités risquent d’être confus et un brin amusés, à vos dépends !

Du bout de vos ongles de pied à la moindre barrette dans vos cheveux, tout doit être cohérent avec l’ensemble du mariage pour un effet visuel réussi !

 

5/ Etre à l’aise

Enfin, il faut absolument être à l’aise dans sa robe et penser qu’on va y passer une très longue journée.

On pense souvent à être bien dans ses escarpins pour le jour J mais on pense beaucoup moins à la robe. Certaines mariées ont même subi le passage « camionnette de pompiers » lors de leur mariage à cause d’un bustier trop serré les empêchant de respirer correctement.

La robe de mariée ne doit donc pas être trop serrée mais pas non plus trop lâche…replacer ses bretelles toute la journée peut vite être lassant !

 

 

Il faut donc avant tout se faire plaisir lors de la recherche et du choix de sa robe mais sans oublier les principes essentiels ! Et vous, avez-vous trouvé votre robe ? Comment avez-vous fait votre choix ?